Se libérer de l’emprise des peurs

Se libérer des peursSe libérer de l’anxiété ne signifie pas de ne plus avoir de peur.

Si un incendie se déclare à votre domicile alors que vous l’occupez et que l’absence de peur vous laisse sans réaction, vous risquez grandement d’y rester!

La peur, un instinct de survie

Bien sûr, j’imagine que certains d’entre vous vont penser que vous aurez tellement peur que cela donnera le même résultat. Vous sous-estimez votre instinct de survie!

Combien de fois ai-je entendu une personne anxieuse se faire du mauvais sang en anticipant le pire (mais jamais le meilleur!) pour finalement se rendre compte, une fois le moment venu, que ce n’était pas si pire que ça!

Faire face, aussi difficile que ce soit

En ce sens, se libérer de l’anxiété revient à apprendre à faire à ses peurs en les apprivoisant pour parvenir à agir malgré elles ou plutôt, devrais je dire, malgré vous… Car, à votre avis, qui créé tout cela? C’est vous!

Et si vous être la personne la personne qui créée ces états anxieux, c’est que vous pouvez également les déprogrammer. Vous demeurez sceptique?

Les soucis, une caractéristique uniquement humaine?

Si vous observez la nature, voyez-vous un animal soucieux de trouver sa nourriture pour demain ou pour la semaine prochaine? Non. Par contre, vous remarquerez plutôt que celui-ci s’active à s’alimenter chaque jour, créant ainsi quotidiennement un état de sécurité.

En d’autres termes, les soucis sont une invention de l’homme. Alors, sur quelle peur allez-vous commencer d’agir pour développer plus de sécurité?

Si vous souhaitez trouver des outils pour mieux y parvenir, n’hésitez pas à vous référer au chapitre 8 de la première partie et au chapitre 9 de la deuxième partie du livre : « L’anxiété, comment s’en sortir », publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Exprimez-vous !

*