Des peurs aux croyances limitantes

peurs et croyancesMaintenant que nous avons vu l’importance d’apprendre à confronter vos peurs (voir l’article «se libérer de l’emprise des peurs») , vous entrevoyez peut-être plus clairement la partie cachée de l’iceberg.

Elle est représentée par les croyances limitantes qui nourrissent et renforcent vos peurs.

En effet, lorsqu’il se produit un événement dans votre vie, quel qu’il soit, vous allez croire certaines choses : que c’est bien, que c’est un problème, que vous voulez davantage, que c’est injuste, que vous êtes nul, que vous n’y arriverez jamais, etc.

Se mettre des barrières

En développant ce genre de convictions, vous allez dresser dans votre vie des barrières et créer des frustrations, des peurs et de l’anxiété.

Or, qu’est ce qui vous permet au juste de croire que ce que vous croyez est vrai? Souvent, nous avons tendance à décider sans l’ombre d’un doute que ce qui nous arrive une fois se reproduira dans le futur.

Penser ainsi revient tout simplement à se faire peur tout seul, et cela sera d’autant plus inutile si vous n’avez aucune raison valable d’affirmer que ce que vous avez vécu se reproduira.

Au-delà des péripéties de la vie

Une chose est sûre : c’est qu’au-delà de la teneur des évènements, vous adoptez une attitude qui vous fait perdre de vue votre objectif ultime : la sérénité!

Aussi, quoique vous décidiez de croire face aux aléas de la vie, faites en sorte que cela vous permette de vivre le moment présent le plus sereinement possible. Au delà de nos idéaux : ce qui est, est. Un point c’est tout!

N’hésitez pas, pour parvenir à modifier votre état d’esprit, à chercher en vous l’endroit physique d’où émane cette croyance à l’origine des peurs explorées précédemment.

Garder son calme intérieur

La véritable question à vous poser pour retrouver un calme intérieur, tout en réduisant les tensions intérieures, est la suivante :

Est-ce que, à cet instant précis, j’ai besoin de ce que je crois qu’il me manque?

Ou, si vous préférez : est-ce que cela me fait défaut dans le moment que je suis en train de vivre, ici et maintenant?

Si vous souhaitez trouver des outils pour mieux y parvenir, n’hésitez pas à vous référer au chapitre 7 de la première partie et au chapitre 6 de la deuxième partie du livre : « L’anxiété, comment s’en sortir », publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Exprimez vous!

*