Derrière les peurs, le véritable chemin

Le véritable chemin après les peursÀ force de confronter vos peurs et d’agir malgré elles en les apprivoisant,
vous vous familiarisez progressivement avec les virus de la pensée (voir l’article sur les croyances limitantes).

Ce sont eux qui vous séparent du bien-être intérieur et de l’absence d’anxiété.

Les peurs, le moteur de l’anxiété

Ainsi, en vous aventurant sur ce chemin, vous constaterez de plus en plus que les peurs nourrissant votre anxiété ne sont que le reflet d’une façon de percevoir la vie.

Il s’agit d’un des deux côtés de la médaille car, l’autre face vous invite à voir dans les peurs le chemin vous amenant à développer des capacités et qualités nécessaires à l’expression de vos vérités profondes. Vous serez mieux à même de réaliser votre raison d’être, en accord avec ce qui vous habite.

Développer une nouvelle croyance

Par conséquent, chaque croyance limitante que vous découvrirez vous incitera à développer la pensée opposée et à utiliser la répétition comme processus d’apprentissage pour l’intégrer progressivement (souvenez-vous, nous sommes des êtres d’habitudes, cela peut vous être utile).

Ensuite, vous aurez besoin de consolider vos nouvelles affirmations par des actions concrètes. C’est en faisant l’expérience des croyances que vous tentez d’adopter que vous construirez une confiance plus solide préservant votre calme intérieur.

Si vous souhaitez trouver des outils pour mieux parvenir à dépasser vos peurs, n’hésitez pas à vous référer au chapitre 4 de la quatrième partie et au chapitre 3 de la cinquième partie du livre : « L’anxiété, comment s’en sortir », publié aux éditions Le Dauphin Blanc.

Exprimez-vous !

*