Louise Bourbonnais

JOURNAL DE MONTRÉAL

Samedi, 14 septembre 2019 17:41 MISE À JOUR Samedi, 14 septembre 2019 17:41

Voilà une expression que l’on entend souvent. Réussir en affaires ou bien réussir financièrement correspond pour plusieurs à réussir sa vie. L’auteur, qui tente de donner une signification à l’idée de réussir sa vie, apporte une autre dimension à ce que représente la réussite dans notre monde contemporain en évoquant plutôt l’idée de donner un sens à sa vie.

C’est par le biais d’un roman initiatique que l’auteur nous transporte de Montréal vers le Népal et la Birmanie, où il y passera plus d’un an. C’est devant sa mère mourante, alors que celle-ci le supplie de réussir sa vie, estimant ne pas être parvenue à réussir la sienne, que l’auteur d’origine française Laurent Lacherez lui fait une promesse : réussir sa vie. Dès lors, il entamera son périple dans les hauts sommets du Népal. Chemin faisant, il fera la rencontre d’un guide doté d’une grande sagesse qui le poussera à trouver le bonheur.

Conscient qu’au cours d’une vie, les moments de bonheur sont beaucoup plus rares que tous les autres instants, voilà qu’il est invité à tenter d’ajouter du bonheur dans sa vie. Ce sera d’autant plus difficile qu’une catastrophe surviendra. Le Népal est secoué par un violent séisme.

Discussion philosophique

Ce livre, qui se veut aussi une quête philosophique à propos du concept de la réussite, prendra une dimension inattendue.

On comprendra notamment que le bonheur c’est, entre autres choses, d’aimer et de se sentir aimé, et par le fait même de se sentir utile. La gratification, faire le bien autour de soi, sortir de l’individualisme sont autant de thèmes abordés à travers les vives discussions entre un guide et un homme qui, finalement, trouvera un sens à sa vie.

15 ANS DE MÉTIER, ÇA SE FÊTE!

1H DE COACHING POUR SEULEMENT 50$CAN OU 35 EUROS